FamilyCoach

LES CINQ CLÉS DU BONHEUR

Le bonheur ressemble à un chèque de mille milliards de francs* ou à la situation d’une mouche tombée dans la confiture de fraises. Récemment, j’ai assisté au mariage d’une vieille connaissance à Orléans . Là-bas j’ai découvert une immense cathédrale remplie pour l’occasion tel un œuf. Dès les premiers instants, j’ai vu des personnes se lever; d’autres ont souri puis ri et les plus forts ont pleuré sans dire mot. C’était un double spectacle mais c’était beaucoup plus que ça; une collection de délicieux moments je dirais. Les miens, précisément, sans faille, je m'en souviendrai.

null

Et dire que souvent nous cherchons loin ce qui se trouve à proximité. Le bonheur a t-il de saison ?

Il pourrait se résumer à l’attention que nous portons aux choses qui nous entourent.

Je sais le trouver dans le goût de l’eau qui étanche ma soif.

Souvent, je l’appréhende si fortement à travers le souvenir d’un son de cloche dans mon petit village natal, le bonheur dans une image et je vais loin, le cherchant dans notre façon de trinquer, fouillant plus loin, dans la mélancolie des soirs d’hiver.

Même désemparé, avant que tout chavire, souviens toi que la vie elle, n’a pas cessé de scintiller.

Il faut se donner la capacité d’être heureux en regardant tout, profondément, jusqu’au bout avec Amour et reconnaissance.

LA RECONNAISSANCE

null

La vie est un présent pour lequel je ne cesserai de dire MERCI.

J’apprends à sourire plus souvent et à rendre grâce pour ma situation car telle la gloire succède à l’humilité, la gratitude précède l’accomplissement et l’abondance.

Ainsi, je cris ma joie, savoure ma fierté et je pense que tu devrais faire autant.

Sinon sincèrement, à quoi bon regretter son enfance si bientôt l’on va craindre la vieillesse?

let’s focus on the present guys! parlons de jeunesse, vivons cette étape remplie de fraîcheur et de souvenirs; l’espoir, la force, les choix et les erreurs.

C’est sûr qu’en conciliant le tout nous pouvons tirer plein profit.

LA RÉ-CONCILIATION

null

Je dois dire que cela implique la joie de vivre, la positivité, la mansuétude car la rancœur empêche d’être heureux et l’hypocrisie rend malheureux.

Je combine ma force et mes faiblesses, un jour, une meilleure santé, un autre, de petits maux. J’associe le tout, j’essaie de trouver le juste milieu comme l’ont fait mes héros.

Par le passé, l’un conciliait oppresseurs et opprimés; quelle beauté cet homme! vraiment.

Puis aujourd’hui, une porte se ferme définitivement. Derrière tous, les plaies du génocide. Et ça marche! demandez à Paul KAGAME.

Surtout ils m’ont laissé pour preuve que cela libère.

Sans doute c’est une très belle arme, celle dont se servent les âmes fortes et confiantes.

Alors, LA CONFIANCE EN SOI devrait-on encore en parler?

null

La vérité c’est que tout le monde a des problèmes et donc les uns se foutent à raison de ceux des autres.

C’est clair que personne ne fera rien à ta place et que seul le travail acharné, le même qui sépare le rêve de la réalité pourra te libérer.

Face à cela, tu n’as qu’un seul choix: prendre confiance et essayer le plus souvent.

Prévoyez!

LA PRÉVOYANCE

null

Si vous êtes de bons observateurs, vous verrez que le bonheur n’est pas constant.

Un adage populaire dit que les bonnes choses ne durent pas longtemps; eh oui la vie nous prête de petits bons instants en attendant que ça tourne au ralenti.

C’est la raison pour laquelle il faut tout prévoir sans jamais se presser: « festina lente ».

Par ailleurs, le bonheur se trouve dans le partage car l’on reçoit de la vie en proportion de ce qu’on est apte à donner en retour.

C’est le résultat d’une action juste, c’est une graine qu’il faut semer, un château qu’il faut construire. Saurons-nous économiser ? Saurez-vous pardonner ?

Simplify! simplify! please, forgive and simplify.

À l’heureuse du jour je posais la question de savoir ce qu’est le véritable bonheur; pour elle c’est avoir la paix à tous les niveaux. Disons que cette paix est plus facile à atteindre lorsqu’on on s’en soucie moins.

L’INSOUCIANCE ET LE CONTENTEMENT

null

Je ne peux contrôler ni le monde ni ce qu’il contient.

Donc si les résultats ne suivent pas mes actions ou pas comme je souhaite, parfois je choisis de ne pas épuiser pour autant mes forces; je fais table rase et je garde le sourire.

Certains échecs dans la vie sont inévitables. Je ne fais pas appel à l’inconscience mais plutôt à ce brin de folie qui manque durant les moments difficiles.

Le bonheur serait un état d’esprit; un malheur qui enseigne mieux, des coups durs dont on a eu besoin mais surtout c’est savoir hocher la tête en signe d’acquiescement: accepter une situation.

« J’étais malheureux de n’avoir pas de souliers, Alors j’ai rencontré un homme qui n’avait pas de pieds et je me suis trouvé content de mon sort ». Ce contentement dont parle Meng-Tsen, il l’a trouvé dans l’être en minimisant l’avoir.

Si tu es croyant je vais dire abandonne-toi à Dieu; si non je dirai détache toi des choses à des moments donnés et connecte-toi à toi même; la seule personne que tu peux contrôler finalement.

null

Pour moi, le sourire, le partage, les amis, la vie; c’est maintenant.

Si jusque là ma réflexion vous a semblé juste, ce n’est pas mauvais; c’est probable qu’on ait plusieurs points en communs (sourires ).

Plus sérieusement, je veux dire qu’il existe plus d’un milliards d’opinions sur la question et donc la seule vraie réponse c’est vous qui l’avez.

Cherchez la de l’intérieur, restez aux aguets telle une hirondelle.

Vive la liberté intelligente !

Vive le bonheur

#Amour

#lhirondellereviendra

Catégorie(s) :

Partager l'article :

LinkedIn